Bienvenue sur mon blog

Chagrin d’école de Daniel Pennac

Tout d’abord, je remercie Partage lecture et La rue-aux-livres pour m’avoir permis de lire se livre qui avait déjà piqué ma curiosité suite aux divers commentaires.

Chagrin d'école de Daniel Pennac dans Biographies et Autobiographies chagrin-d-ecole

 Qui pourrait mieux enseigner qu’un ancien cancre? L’ex cancre devenu professeur connait les faiblesses de ses élèves les plus récalcitrant et use de stratagèmes bien rodés pour intéresser et encourager le pauvre petit cancre bien souvent abandonné de tous.

Daniel pennac nous propose ici un roman (a priori) autobiographique, très cocasse en nous relatant de nombreuses anecdotes de son enfance en tant que mauvais élève.
Dès le début le lecteur est aspiré dans l’ouvrage, qui ne manque pas de cynisme, et il n’est pas rare qu’il se retienne de rire.

Cet ouvrage à la faculté de nous plonger dans une douce nostalgie, que l’on ai été cancre ou premier de la classe, que l’on soit devenu parent ou professeur, chacun y trouvera une part de sa propre expérience.

Pennac avance dans son récit et après un petit stage dans un internat dont il nous vante les mérites, le cancre se révèle et devient un professeur. Passage également très agréable et très drôle : la plupart de ses remarques sont vraies et son professionnalisme ressort pour notre plus grand plaisir.

L’auteur est authentique et cherche à nous instruire et à nous faire réfléchir tout en nous divertissant.

Cependant, alors que je voyais se profiler un coup de cœur le récit c’est peu à peu essouffler. L’auteur lui-même nous fait part de son manque d’inspiration, de sa lenteur à écrire l’ouvrage et ceci se ressent. S’ensuit un passage assez creux pendant lequel le professeur nous fait des leçons de grammaires assez barbantes. (malgré cela les trois cents pages se lisent très rapidement)

Cependant, une reprise intervient et l’on termine l’ouvrage sur une réflexion sur l’enfance qui rehausse l’ensemble du livre.

Je me permets de citer ici le chapitre neuf qui est pour moi le joyaux du livre, la pensée qui fait de cet ouvrage une lecture à ne surtout pas manquer :

 Il existe cinq sortes d’enfants sur notre planète, aujourd’hui : L’enfant client chez nous, l’enfant producteur sous d’autres cieux, ailleurs l’enfant soldat, l’enfant prostitué, et sur les panneaux incurvés du métro, l’enfant mourant dont l’image, périodiquement, penche sur notre lassitude le regard de la faim et de l’abandon.
Ce sont des enfants, tous les cinq.
Instrumentalisés, tous les cinq.

Après une telle citation je pense qu’il n’y a rien à ajouter pour que vous soyez séduit et que vous inscriviez rapidement Chagrin d’école sur votre liste de livre à lire.

Ma note : 8/10

12 septembre, 2011 à 21:30


Un commentaire pour “Chagrin d’école de Daniel Pennac”


  1. Céline72 écrit:

    Celui-ci est dans ma PAL, j’espère qu’il me plaira autant qu’il t’a plu. Bonne journée.


Laisser un commentaire