Bienvenue sur mon blog
  • Accueil
  • > Fantasy
  • > Le Trône de fer, tome 01 : Le Trône de fer de George R.R. Martin

Le Trône de fer, tome 01 : Le Trône de fer de George R.R. Martin

Le Trône de fer, tome 01 : Le Trône de fer de George R.R. Martin dans Fantasy couv50338228

Résumé :

Il était une fois, perdu dans un lointain passé, le royaume des Sept Couronnes… En ces temps nimbés de brume, où la belle saison pouvait durer des années, la mauvaise toute une vie d’homme, se multiplièrent un jour des présages alarmants. Au nord du Mur colossal qui protégeait le royaume, se massèrent soudain des forces obscures ; au sud, l’ordre établi chancela, la luxure et l’inceste, le meurtre et la corruption, la lâcheté et le mensonge enserrèrent inexorablement le trône convoité. Pour préserver de l’ignominie les siens et la dynastie menacés se dresse alors, armé de sa seule droiture, le duc Stark de Winterfell, aussi rude que son septentrion natal. Mais, en dépit du pouvoir immense que vient de lui conférer le roi, a-t-il quelque chance d’endiguer la tourmente qui se lève ?

 

Mon avis :

C’est le premier livre fantasy que je lis et je suis agréablement surprise. J’ai véritablement accroché sur ce petit bijou même si ma lecture n’a pas mal traînée en longueur.

Sur internet j’ai vu que beaucoup avait eu un problème pour suivre à cause du grand nombre de personnage peuplant ce roman. En effet certains noms sont vite dit et vite oubliés, mais concernant les personnages principaux un petit récapitulatif était présent dans les premières pages de mon édition et m’a bien aidé à suivre le cours de l’histoire sans trop me mélanger.

Dans ce premier tome, on plante le décors et découvre une multitude de personnage sans léser l’action qui tient le lecteur en haleine. Il n’y a pas vraiment de renversement de situation, le lecteur ne sait pas vraiment quoi penser.
La fin n’en est pas vraiment une et invite à lire la suite (il s’agit uniquement, dans cette édition, de la première partie  du tome 1. Ceci explique cela).

Du point de vue de l’histoire on s’attache évidemment beaucoup à la famille Stark qui prédomine le récit. Ma préférence se porte sur Jon (le batard) et Arya dont j’attends avec ferveur de voir l’évolution.

Le lutin est un  personnage intriguant, très terre à terre, à la fois proche de sa famille, mais également rejeté par elle, il diffère des membres qui la compose.

Les loups-garous sont touchants et apportent un dimension symbolique au récit.

Je lirais prochainement le tome suivant (si possible avant que tout ne sorte de ma petite cervelle d’oisillon).

 

Citation :

« La mort a quelque chose d’effroyablement définitif. La vie ouvre, elle, sur d’innombrables virtualités . »

 

 

 

 

25 mai, 2012 à 18:26


Laisser un commentaire