Bienvenue sur mon blog

» Catégorie : BD


Dick Hérisson – Didier Savard

Commentaires » 0

Résumé :

Trench-coat couleur mastic, pipe au bec, Dick Hérisson est l’archétype du détective privé, curieux, fouineur. Il exerce son métier dans le sud de la France, au début des années 30, et il trouve ce qu’il cherche : action, mystère, aventures. En compagnie de Jérôme Doutendieu, un jeune journaliste du Petit Provençal qui, lui aussi, aime aller jusqu’au bout de ses enquêtes, Dick Hérisson se trouve mêlé à des affaires qui lui permettent de se pencher sur le passé historique de la région.

 

Tome 3 : L’opéra Maudit

Couverture Dick Hérisson, tome 03 : L'opéra maudit

 

Mon avis :

Dans ce volume, Dick trouve étrange les similitudes entre le cadavre à la tête tranché retrouvé en mer et un pensionnaire d’une prison déclaré décédé peu de temps avant. Pour lui cela ne fait aucun doute il s’agit du même homme (qui serait alors décédé deux fois Oo). Parallèlement à ces affaires, les deux hommes sont intrigués par un opéra maudit : à chaque représentation un acteur péri sur scène. Assassinats ou coïncidences, Dick et Jérôme vont se lancer à la recherche de la vérité.  

J’adore cette BD où l’on ne s’ennuie pas. Des enquêtes de qualité accompagnées de graphismes réalistes mais pas trop. Toutes les pistes nous amène à la conclusion. Le détective animé que je préfère. 

 

 Tome 4 : Le vampire de la Coste

Couverture Dick Hérisson, tome 04 : Le vampire de la Coste

 

Mon avis : 

Des femmes sont retrouvées vidées de leur sang non loin des ruines du château de la Coste, lieu réputé pour être l’une des demeures du marquis de Sade.  Dick et Jérôme, immobilisés sur les lieux suite à une panne automobile vont se pencher sur cette affaire. Alors que les gens du village se réunissent pour punir le coupable idéal qui est en fait innocent le célèbre détective lève le voile sur le véritable coupable de ces atrocités.

J’ai, à plusieurs reprises, posé mon livre pour allez récolter diverses informations sur le marquis de Sade et sur le château de la Coste que je ne connaissais pas, ce qui m’a vraiment donné l’impression de mener l’enquête avec eux. Je me suis aperçue que le château est la réplique exact du véritable. J’ai ainsi apprécié retrouver un décor réel, plongeant le lecteur un peu plus dans l’aventure. J’ai hâte de retrouver nos deux acolytes au volant de leur automobile, sillonnant la Provence à la recherche d’enquête à résoudre.

 

Tome 5 : La conspiration des poissonniers

Couverture Dick Hérisson, tome 05 : La conspiration des poissonniers

 

Mon avis :

Un vieil ami de Dick hérisson sur point de mourir, lui demande d’allez chez lui pour y découvrir un terrible secret. Sur les lieux, le célèbre détective découvre le journal de bord de Théotime Nulpar, pilote à bord du Rosenkreutz, un bateau (soit disant maudit) ayant fait un naufrage dans d’étrange condition. Dick et jérome vont enquêter sur l’étrange cargaison de ce bateau une sphère métallique empestant le poisson, dont une substance noire s’échappe.

J’ai trouvé cet opus trop extravagant, pas aussi bien et aussi abouti que les précédents je suis déçue. J’espère que le prochain sera  à la hauteur de la série. 

 

Tome 6 : Frères de cendres

 

Couverture Dick Hérisson, tome 06 : Frères de cendres

 

Mon avis :

Un entrepreneur aisé trouve la mort dans un accident sur l’un de ses chantiers, cependant son fils retrouve sur son cadavre la photographie d’une île et huit allumettes dont l’une est consumé. Persuadé que son père n’est pas mort dans un accident, il va retrouver M. Hérisson pour enquêter sur l’affaire. Peu à peu les morts malencontreuses s’enchaîne.  Bien vite le détective découvre que les victimes ont un secret commun concernant cette mystérieuse île.

Beaucoup d’action et de magnifique graphisme pour ce tome. Je retrouve le Dick hérisson et le réalisme qui m’avait manqué dans le tome précédant. Une bien triste histoire ou justice est rendue mais le prix à payer est très lourd pour une si vieille histoire.

Le plus de l’album est la fin : Le tueur n’a finalement rien fait, il lui a suffit, en partant d’un accident, d’effrayer ses victimes pour qu’elles trouvent stupidement la mort. Ingénieux.

 

 

 

Tome 8 : La maison du pendu.

 

Couverture Dick Hérisson, tome 08 : La maison du pendu

 

Mon avis :

De drôles de disparitions ont lieux, et étrangement tous les disparus ont tournés dans des films, dont les scènes de morts, après visionnages semblaient terriblement convaincantes. Est-ce un hasard ou ce peut il que le détective ait mit la main sur un morbide réalisateur? 

L’histoire est encore une fois peu plausible. C’est tellement dommage, j’ai l’impression que dans cette série une BD sur deux est abracadabrantesque. 

 

 

 Tome 9 : Le 7ième cri.

 

Couverture Dick Hérisson, tome 09 : Le 7ème cri

 

Résumé :

Le premier enlève son manteau et se jette dans la fosse aux ours du Jardin des Plantes. Le deuxième se précipite dans le vide du haut d’un phare breton. Le troisième se révolvérise sur un banc du jardin du Luxembourg.

Détail, ces trois honorables personnes ont toutes participées à une expédition au Tibet. Disparus lors du crash de leur avion dans les neiges éternelles, les chercheurs sont réapparus deux ans plus tard, indemnes.

Aucun n’a jamais voulu donner la moindre explication sur ces deux années. Comment ont-ils survécu ? Qui les a recueillis ? Mystère.

 

Mon avis :

Je n’ai pas trop accroché à ce tome qui ressemble à certains autres, il me semble même que je ne l’ai pas terminé. Bref, je ne m’en souviens plus alors que je l’ai lu la semaine dernière!

 

Tome 10 : La brouette des morts.

 

Couverture Dick Hérisson, tome 10 : La brouette des morts

 

 

 

Mon avis :

Clarence beaufixe est faible mentalement car il est rongé par un terrible secret, alors quand Quatre personnes de sont entourages meurent décapités, il fait un coupable idéal. Sa femme, persuadée de son innocence fait appel à son ami Dick hérisson pour faire la lumière sur cette affaire. 

Tout est vraiment bien mis en place pour que l’on doute et une fois que l’on est sûr de tout comprendre, une dernière bulle viens chambouler toute l’histoire. Bravo.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

1...34567...11