Bienvenue sur mon blog

» Catégorie : Roman francais ou francophone


No et Moi – De Vigan Delphine

Commentaires » 0

Couverture No et moi

 

Résumé : 

Lou Bertignac a 13 ans, un QI de 160 et des questions plein la tête. Les yeux grand ouverts, elle observe les gens, collectionne les mots, se livre à des expériences domestiques et dévore les encyclopédies. 
Enfant unique d’une famille en déséquilibre, entre une mère brisée et un père champion de la bonne humeur feinte, dans l’obscurité d’un appartement dont les rideaux restent tirés, Lou invente des théories pour apprivoiser le monde. A la gare d’Austerlitz, elle rencontre No, une jeune fille SDF à peine plus âgée qu’elle. 
No, son visage fatigué, ses vêtements sales, son silence. No, privée d’amour, rebelle, sauvage. 
No dont l’errance et la solitude questionnent le monde.
Des hommes et des femmes dorment dans la rue, font la queue pour un repas chaud, marchent pour ne pas mourir de froid. « Les choses sont ce qu’elles sont ». Voilà ce dont il faudrait se contenter pour expliquer la violence qui nous entoure. Ce qu’il faudrait admettre. Mais Lou voudrait que les choses soient autrement. Que la terre change de sens, que la réalité ressemble aux affiches du métro, que chacun trouve sa place. Alors elle décide de sauver No, de lui donner un toit, une famille, se lance dans une expérience de grande envergure menée contre le destin. Envers et contre tous.

Roman d’apprentissage, No et moi est un rêve d’adolescence soumis à l’épreuve du réel. Un regard d’enfant précoce, naïf et lucide, posé sur la misère du monde. Un regard de petite fille grandie trop vite, sombre et fantaisiste.Un regard sur ce qui nous porte et ce qui nous manque, à jamais.

Mon avis :

Le résumé ne me tentait pas plus que ça mais on me l’a proposé en troc et comme il faisait des émules sur le forum Partage lecture j’ai décidé de tenter le coup : Résultat un livre très appréciable.

Roman littéralement dévoré, No et moi transpire d’humanité. Pourquoi notre famille se cantonnerait-elle uniquement aux membres liés par le sang? Pourquoi ne pas recueillir un sans abri pour l’aider à retrouver une vie sociale convenable?
C’est ce que va défendre Lou 13 ans, très mature pour son age, après avoir rencontré Nolwenn une SDF de 18 ans.

Mais on s’aperçoit que tout n’est pas si simple et qu’on n’oubli pas aussi facilement le monde de la rue qui colle à la peau. L’amitié fusionnelle entre Lou et No va t-elle permettre à cette dernière d’échapper à son destin?
Quand une adolescente se rend compte de la dureté du monde et qu’elle essaye d’en extraire une jeune femme dont la vie s’est très vite détournée.

Parallèlement à ça, il y a aussi Lucas, pour qu’il y ait aussi un peu d’amour dans ce monde cruel, l’antithèse de Lou mais qui ne semble pas insensible à l’adolescente. 

Puis il y a  les Bertignac, dont là mère, qui est anéantie par la perte d’un nourrisson, va peu à peu reprendre gout à la vie suite à l’arrivé de No dans son foyer. 

SPOILER :

Au final, alors que l’on pense que c’est Lou qui va sauver No, l’inverse se produit : No permet à la mère de Lou de sortir de sa dépression et  rapporter de la stabilité à cette famille; Puis la fugue de Lou va même jusqu’à lui faire obtenir des signes de tendresse de la part de sa mère. No va également permettre à Lou et Lucas de se rapprocher. 
Mais la fin reste triste car No, malgré toutes les bonnes volontés de ses amis, demeure dans la rue.  

 

 

 

 

12345...20