Bienvenue sur mon blog

» Catégorie : Roman


Va où ton coeur te porte – Tamaro Susanna

Commentaires » 0

Titre: Va où ton coeur te porte
Auteur: Susanna Tamaro
Editeur: Pocket
Nombre de pages: 227

Va où ton coeur te porte - Tamaro Susanna 10709410

Résumé:

Seule dans sa maison battue par les vents d’hiver, une vieille femme qui n’a plus que quelques mois à vivre écrit à sa petite-fille. Avant de disparaître, elle souhaite resserrer les liens distendus par les aléas de l’existence. Pour cela, elle n’a que des mots. Des mots d’amour, ou des mots qui l’entraînent à évoquer sa propre vie. Elle raconte sans pudeur ni complaisance son enfance solitaire, son mariage de raison, la mort tragique de sa fille et parle pour la première fois du seul homme qu’elle ait aimé. Quinze lettres pour crier haut et fort à la jeune génération qu’il faut faire confiance au destin et écouter son cœur…

 

Mon avis :

J’ai été très touchée par ce livre. Le quart de couverture est très prometteur et je comprends que certain lecteurs aient pu être déçu mais, pour ma part, j’ai choisi de lire ce livre, car je suis justement à l’un de ces carrefours de la vie et je devais prendre une décision.
Les réflexions de la grand-mère sont très juste et certaines phrases sont vraiment touchantes :

« Il est plus facile de mourir de rien que de douleur : on peut se révolter devant la douleur, pas devant le néant. » P144

« Tu sais quelle est l’erreur que l’on commet toujours? Croire que la vie est immuable, qu’une fois que l’on a pris certains rails, on doit les suivre jusqu’au bout. »P150

J’ai trouvé que la distance entre les générations était très bien décrite et ce, quel que soit à l’endroit où l’on se trouve : Oui les grands parents ont besoin d’attention ce qui exaspère les petits enfants et oui les petits enfants sont ingrats et regrettent plus tard leur indifférence pour leurs ainés. La vie est ainsi faite.

Ne pas avoir la réaction de la petite fille ne m’a absolument pas dérangé, je crois même que j’aurais été frustré de l’avoir, car en lisant ce livre je me suis mise dans la peau de cette petite-fille trouvant, dans la maison vide après la mort de sa grand-mère, ce petit livret bourré d’émotion. Je ne veux pas lire la suite, je vais m’en tenir à ce récit que j’ai dévoré en une matinée pluvieuse et triste.

12345...8