Bienvenue sur mon blog

» Catégorie : Roman classique


Le portrait de Dorian Gray – Wilde Oscar

Commentaires » 0

Titre: Le portrait de Dorian Gray

Auteur: Oscar Wilde

Edition: Le livre de poche

Pages: 288

Le portrait de Dorian Gray - Wilde Oscar dans Roman classique 97822510

4è de couverture
:

Dorian Gray, jeune dandy séducteur et mondain, a fait ce vœu insensé : garder toujours l’éclat de sa beauté, tandis que le visage peint sur la toile assumerait le fardeau de ses passions et de ses péchés. Et de fait, seul vieillit le portrait où se peint l’âme noire de Dorian qui, bien plus tard, dira au peintre : « Chacun de nous porte en soi le ciel et l’enfer. »

Et ce livre lui-même est double : il nous conduit dans un Londres lugubre et louche, noyé dans le brouillard et les vapeurs d’opium, mais nous ouvre également la comédie de salon des beaux quartiers.

Lorsqu’il parut, en 1890, il fut considéré comme immoral. Mais sa singularité, bien plutôt, est d’être un roman réaliste, tout ensemble, et un roman d’esthète – fascinants, l’un et l’autre, d’une étrangeté qui touche au fantastique.

 

Mon avis:

J’ai été surprise, car je connaissais la réputation de Wilde par ses citations, que j’ai toujours admirées et toujours trouvées très juste (un florilège est présent ci-dessous), cependant la majorité de ces phrases sont dites par Lord Henri Wotton et ce personnage n’est pas des plus recommandables.

En effet ce très cher Harry manipule finement le jeune Dorian qui va se laisser allez à une vie dépravée.

Ainsi toutes ces leçons de vie, ces phrases remarquables, ne sont que manipulation et incitation à la débauche. La morale est là, la fin démontre au lecteur qu’une vie bien rangée est préférable à la noirceur de l’âme, Et pourtant …

Pourtant, l’homme est égoïste et Dorian, accompagné par le lecteur – Car comment peut-on haïr un être aussi beau et naïf ? -  vont doucement dériver vers l’obscur.

Le chapitre XI est longuet et apporte peu à l’histoire (Descriptions sur les bijoux, les tapisseries, ect à lire en diagonale), il est selon moi représentatif du temps qui passe pour Dorian avec toujours de nouvelles lubies et aucune ride en vue.

Beaucoup de lecteur déplorent le côté philosophique du début alors que pour ma part je m’en suis délecté.

Je ne suis pas une artiste et toutes les descriptions et propos sur l’art ne m’ont pas spécialement emportés sans toutefois rendre pénible ma lecture. Le sujet reste très actuel, car l’image que l’on renvoit au monde est important dans notre société actuelle et influence indéniablement notre vie quotidienne.

C’est un très bon classique et je déplore que Wilde ne soit pas l’auteur d’autre roman !

 

Citations : 

* « S’il est au monde rien de plus fâcheux que d’être quelqu’un dont on parle, c’est assurément d’être quelqu’un dont on ne parle pas. »

* « La chose la plus commune, dès qu’on nous la cache, devient  un délice. »

* « Ceux qui sont fidèles ne connaissent de l’amour que sa trivialité; ce sont les infidèles, qui en connaissent les tragédies. »

* « Parce que influencer quelqu’un, c’est lui donner son âme. Quiconque est influencé n’agite plus ses propres pensées, ne brûle plus de ses propres passions. »

* »C’est pour s’épanouir pleinement que chacun de nous est ici bas. De nos jours on a peur de soi-même. »

* « Tout désir que nous cherchons à étouffer, couve en notre esprit et nous empoisonne. »

* « Le seul moyen de se délivrer de la tentation, c’est d’y céder. Résistez y, et votre âme languira, tourmentée du désir malsain de ce qu’elle même s’interdit, consumée de l’âpre envie de ce que ses lois monstrueuses on rendu monstrueux et illicite. »

* « La beauté est une des formes du Génie. Que dis je? Elle surpasse même le Génie, n’ayant pas comme lui à se démontrer. »

* « Que d’histoires pour cette fidélité! [...] Pourtant, même en amour, c’est une question purement physiologique. Notre volonté n’à rien à y voir. Les jeunes gens voudraient être fidèles et ne le sont pas; les vieux voudraient être infidèles et ne le peuvent plus. »

*  » Les folies sont les seules choses que l’on ne regrettent jamais. »

* « La ponctualité est une voleuse de temps. »

*  » Ce sont en effet les passions dont nous méconnaissons l’origine qui nous tyrannise le plus. »

* (parlant du mariage) « Il a le grand tort de tuer en nous l’égoïsme. Sans l’égoïsme, les gens sont incolores. Ils manquent de personnalité. »

* « Il existe des pêchés dont le souvenir, plus que l’accomplissement, fait le charme. »

*  » Chaque fois que l’on produit un effet, on se donne un ennemi. Il faut rester médiocre pour être populaire. »

*  » Il n’est qu’une chose terrible en ce monde, Dorian, un seul péché irrémissible, l’ennui. »

* « Qui ne serait vertueux à la campagne? On y rencontre aucune tentation. »

* « La vie conjugale n’est, je le sais, qu’une habitude, une mauvaise habitude! Mais voilà, on ne perd pas sans regret même ses pires habitudes. Qui sait? Ce sont peut-être celles qu’on regrette le plus. Elles forment une part si essentielle de notre personnalité. »

 

12345