Bienvenue sur mon blog

Attentat – Amélie Nothomb

null

Quatrième de couverture :

La première fois que je me vis dans un miroir, je ris : je ne croyais pas que c’était moi. À présent, quand je regarde mon reflet, je ris : je sais que c’est moi. Et tant de hideur a quelque chose de drôle.A. N.Épiphane Otos serait-il condamné par sa laideur à vivre exclu de la société des hommes et interdit d’amour ? Devenu la star paradoxale d’une agence de top models, Épiphane sera tour à tour martyr et bourreau, ambassadeur de la monstruosité internationale et amoureux de la divine Éthel, une jeune comédienne émue par sa hideur.Sur un thème éternel, l’auteur d’Hygiène de l’assassin et des Catilinaires nous offre un conte cruel et drôle.

Mon avis :

Il s’agit une fois encore d’un roman décalé qui se lit très vite. L’histoire de Quasimodo et d’Esméralda revisité. Dans cet ouvrage on découvre à quel point l’homme est obnubilé par l’apparence physique. J’ai trouvé intéressant le fait d’entrer dans la peau d’un personnage au physique vraiment ingrat. Épiphane connait bien son physique et en joue, j’ai particulièrement aimé la scène de l’entretien d’embauche qui est criant de vérité, tristesse. La fin m’a bien plu, la boucle est bouclé.

Citation :

… elle était dans cette phase hypnotique des débuts amoureux, où la débilité paraît sublime et où l’indécence triomphe.

17 août, 2011 à 19:11 | Commentaires (0) | Permalien


12345...7